La figure d’attachement

La figure d’attachement

“Si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde, je serais pour toi unique au monde.” (citation de Saint Exupéry que j’apprécie également beaucoup, et je trouve qu’elle correspond parfaitement au sujet)

Exemple de mise en situation: Vous allez chercher votre enfant à la crèche, à l’école, à la garderie…, vous vous dites “il va être content de me voir, il ne m’a pas vu de la journée, il m’a tellement manqué.”

(Je dis “il” en parlant de l’enfant, je ne fais pas de discrimination garçon/fille c’est pareil pour les deux 🙂 )

Mais là c’est le DRAME. Il hurle, court partout, en disant qu’il ne veut pas vous voir, il vous pousse.. bref son comportement vous énerve.

MAIS POURQUOI FAIT-IL CELA?

J’ai entendu une fois lors d’une conférence: “Tous les mamifères déchargent leurs émotions négatives en présence de leur lien d’attachement principal… en réalité “c’est un cadeau que votre enfant vous fait”

Le bébé nait avec un besoin FONDAMENTAL de créer un lien avec une personne qui le soigne, qui le nourrit, qui le réconforte, qui le protège. Soit papa, soit maman, soit mamie, soit papi.. (D’ailleurs, votre conjoint vous a souvent dit qu’avec lui ou elle, tout se passait bien, qu’il “écoutait”, qu’il était “sage”) Là, le parent qui entend cela, se sent démuni..

Or, cette personne est pour l’enfant la base affective vers laquelle il se tourne en cas de détresse, celle qui lui donne de l’apaisement et du réconfort. 

COMMENT RÉAGIR?

Le bébé nait avec ce besoin, il est ancré en lui. Le rôle de l’adulte c’est de répondre à ces besoins de protection, de réconfort, d’apaisement.

C’est un lien qui se construit dés la naissance avec la personne qui prend le plus souvent soin de lui. Ce besoin dure toute une vie.

Le comportement que peut avoir votre enfant vis à vis de vous ne doit pas être un moment de “lutte, de punitions” au contraire câlins, expression des émotions..(je comprends que tu aies passé une journée à la crèche/ école, je vois que je t’ai manqué, et que peut être qu’on pourrait faire un câlin..)

Je sais bien que vous avez sûrement passé une mauvaise journée au boulot, que votre vase d’émotions est rempli à ras bord et que tout débordement de l’enfant peut vous faire bouillir de colère. INSPIREZ, EXPIREZ. ça va mieux?

Votre enfant a juste besoin d’entendre: “je t’aime” “je suis contente de te revoir” éventuellement, si l’enfant est d’accord, lui proposer de faire un câlin. Ca va augmenter le taux d‘ocytocine dans vos deux cerveaux et vous faire oublier tous vos soucis.

Mon vécu récemment:

Vendredi dernier, dernier jour de la semaine où notre chouchou allait à l’école, ne voulait pas y aller, j’avais beau par tous les moyens, essayer de le raisonner, le réconforter, il refusait, il voulait jouer au périscolaire… je l’ai “donné” à la maitresse, les chaussons à la main. Et je suis partie. Ce n’était peut-être pas la meilleure solution, mais émotionnellement je n’en pouvais plus, je ne savais pas quoi faire. Il s’est calmé dans les bras de la maitresse. Le soir, au coucher, après les rituels, il s’endort. Vers minuit, il se réveille en hurlant, je le prends pour le câliner, il se débat, je lui demande si je l’ai manqué, s’il a besoin de quelque chose..s’il a besoin de moi pour calmer sa colère. Il se calme et me dit “oui j’ai besoin de toi”. Je me couche à côté de lui, et vers 2h puis 3h du matin, il se réveille, me serre dans ses bras et me dit “j’ai besoin de toi maman”. (c’est une façon de dire “je t’aime”) 

Je pense qu’il a été en colère, que je l’ai laissé en pleurs à la maitresse, et l’a retranscrit au court de la nuit. Le fait que je l’ai caliné et dormi avec lui l’a apaisé. Puis le lendemain, nous avons parlé d’une solution, il a vraiment envie d’aller au périscolaire le matin, alors on s’est dit “pourquoi pas essayer?” s’il préfère que ce soit l’atsem qui l’emène à l’école.. si ca peut éviter la colère et l’appréhension d’aller  à l’école, je suis d’accord. 

Je lui ai également expliqué que je ne le laisserai pas à n’importe qui.. papi mamie, la maitresse, l’atsem, mes amies à qui je peux le confier sont des personnes qu’il a l’habitude de voir. (il les voit depuis qu’il est tout petit)

 

Boutons de partage :

Facebook Twitter Google plus Pinterest

Au sujet de Ninalyna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.